La vraie raison pour laquelle les États-Unis ont peur de Huawei !

La vraie raison pour laquelle les États-Unis ont peur de Huawei !

huawei war with us

Aujourd’hui, le point culminant de la guerre économique que se livrent ces 2 géants a été atteint, et il s’agit de la technologie sans fil qui promet de connecter votre grille-pain à Internet. Les 2 pays sont engagés dans une guerre politique dont le coeur est le traitement infligé a l’entreprise chinoise de télécommunications Huawei.

L’entreprise nie les accusations et a cherché à défendre son dossier en matière de protection de la vie privée et de sécurité. Pendant ce temps, des alliés américains, dont la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Canada, l’Allemagne et le Japon, ont tous imposé des restrictions sur l’équipement de Huawei ou envisagent de le faire, invoquant des préoccupations de sécurité nationale.

Voici ce que vous devez savoir sur la technologie et son rôle dans les tensions.

1. Qu’est-ce que la 5G ?

Plutôt qu’un protocole ou un dispositif, la 5G fait référence à un ensemble de technologies réseau destinées à fonctionner de concert pour tout connecter, de la voiture autopilotée aux appareils domestiques par les ondes. Il devrait fournir une bande passante allant jusqu’à 20 gigabits par seconde, suffisante pour télécharger instantanément des films haute définition et utiliser la réalité virtuelle et augmentée sur votre smartphone.

2. Pourquoi c’est mieux ?

Les réseaux 5G fonctionnent sur deux gammes de fréquences différentes. Dans un mode, ils exploiteront les mêmes fréquences que les réseaux 4 G et Wi-Fi existants, tout en utilisant un système de codage plus efficace et des canaux de plus grande taille pour obtenir une augmentation de vitesse de 25 à 50 %. Dans un deuxième mode, les réseaux 5G utiliseront des fréquences d’ondes millimétriques beaucoup plus élevées qui peuvent transmettre des données à des vitesses plus élevées, mais sur des distances plus courtes.

Pour augmenter la bande passante, les capteurs 5G utilisent également une technologie connue sous le nom de MIMO massive (entrées multiples, sorties multiples). Cela permet à des centaines d’antennes de fonctionner en parallèle, ce qui augmente la vitesse et aide à réduire la latence à environ une milliseconde (d’environ 30 millisecondes en 4 G) tout en laissant plus d’appareils se connecter.

3. Quels sont les risques pour la sécurité ?

5G remplace les connexions câblées et ouvre la porte à de nombreux autres appareils à se connecter et se mettre à jour via Internet, y compris les appareils domestiques et les machines industrielles. Même les voitures autopilotées, les robots industriels et les appareils hospitaliers qui dépendent de la bande passante omniprésente et ininterrompue de la 5G pourront fonctionner sans problème.

Comme pour toute nouvelle technologie, les vulnérabilités en matière de sécurité ne manqueront pas d’apparaître très tôt. Des chercheurs européens ont déjà identifié des points faibles dans la manière dont les clés cryptographiques seront échangées dans les réseaux 5G, par exemple. Avec tant d’autres appareils connectés, le risque de vol de données et de sabotage — ce que les gens de la cybersécurité appellent la surface de l’attaque — sera d’autant plus élevé.

4. Peut-on sécuriser 5G ?

L’utilisation prudente de la cryptographie peut aider à sécuriser les communications d’une manière qui protège les données au fur et à mesure qu’elles circulent entre différents systèmes et à travers des réseaux virtuels, même en les protégeant contre les entreprises qui possèdent et exploitent le matériel. De tels schémas de codage peuvent aider à prévenir le brouillage, l’espionnage et le piratage.

Leave a Reply